La beauté du langage ne passe pas uniquement par les mots. La lettre seule, déformée, peut aussi véhiculer un sens. Prise dans sa plasticité, elle peut être muette, illisible tout en étant chargée d’émotion. Le mot devient alors une forme, qui induit par la suite un son sur lequel la prosodie vient créer l’espace.

 

J’aime réfléchir sur le langage, sur son espace, sur sa forme, sur la complémentarité entre l’image et le texte.

 

Vous trouverez sur ce site plusieurs travaux liés à des domaines aussi variés que l’édition, l’identité visuelle, le packaging ou encore l’illustration.

 

Vous verrez également que l’expérimentation plastique, appelée ici, le laboratoire des possibles, me sert, souvent, de fil conducteur dans le déploiement d’un langage visuel, propre à chaque projet.